Bref aperçu des normes ISO et ANSI pour les pompes

Les normes jouent un rôle primordial dans le paysage industriel et commercial. En sélectionnant des produits conformes aux normes en vigueur, les acheteurs peuvent être certains que les produits qu'ils acquièrent répondent à de strictes exigences en termes de performance et de sécurité, même s'ils proviennent de sociétés avec lesquelles les acheteurs n'ont jamais traité auparavant. Les normes garantissent également un degré élevé de compatibilité entre les produits de différents fabricants. En résumé, elles contribuent à la compétitivité des marchés et à l'efficacité économique.

L'utilité des normes étant incontestable, il n'est peut-être pas surprenant qu'on en dénombre tant, parmi lesquelles les « normes industrielles » (normes établies par un acteur dominant de l'industrie), les normes établies par les associations commerciales (p. ex. NEMA pour les équipements électriques ou API pour les machines de production de pétrole et de gaz), les normes nationales (p. ex. ANSI, CSA, DIN, etc.) et les normes internationales (ISO). Cet article s'attachera à comparer les deux groupes majeurs de normes dédiées aux pompes industrielles : ANSI B73.1 et ISO 5199.

Un peu d'histoire

L'American National Standards Institute (ANSI) est une organisation privée à but non lucratif qui a été fondée en 1918 en tant que société coopérative par des organisations d'ingénieurs telles que l'Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), l'American Society of Mechanical Engineers (ASME) et l'American Society of Civil Engineers (ASCE), et plusieurs ministères du gouvernement des États-Unis. Il existe actuellement plus de 10 000 normes nationales américaines (ANS) couvrant une large palette de produits et de processus.

L'ISO (un titre neutre permettant de désigner l'Organisation internationale de normalisation) remonte à 1946 lorsque les délégués de 25 pays se sont réunis à Londres pour discuter de l'avenir des normes internationales qui pourraient regrouper les nombreuses normes nationales et spécifiques à l'industrie. Il existe désormais plus de 19 500 normes internationales couvrant de nombreux aspects de la technologie et des affaires.

D'un point de vue historique, les normes ISO ont eu plus d'impact en Europe et en Asie, alors que les normes ANSI sont largement appliquées aux États-Unis et dans d'autres parties des Amériques. Toutefois, on a pu observer un certain degré de convergence, car les deux organismes de normalisation s'inspirent l'un de l'autre. Avec la montée de la mondialisation, les normes ISO gagnent en influence.

ANSI B73.1 (parfois appelée ASME B73.1)

Cette norme a été mise au point pour répondre aux besoins de l'industrie chimique en pompes centrifuges monocellulaires à aspiration en bout. La norme couvre 27 tailles de pompes et définit un certain nombre de dimensions clés pour chacune d'elles. Les dimensions incluent la hauteur et la longueur hors tout de la pompe à nu, le diamètre d'arbre et de la tubulure, la taille, l'emplacement et l'espacement des boulons de montage, etc. La norme ANSI B73.1 spécifie également certaines caractéristiques de performance et de conception destinées à assurer un fonctionnement fiable et une maintenance simplifiée (p. ex. conception cartouche avec bagues d'usure remplaçables).

La standardisation des dimensions, des types de montage et de la structure de base signifie que les pompes ANSI B73.1 de différents fabricants sont interchangeables entre elles.

ISO 5199 (et ISO 2858)

Ces deux normes couvrent le même type de pompes industrielles que la norme ANSI B73.1. L'ancienne norme ISO 2858 était axée sur les dimensions externes et les détails de montage, tandis que la norme ISO 5199 définit en plus diverses exigences de performances (p. ex. durée de vie minimale des paliers) et de conception (p. ex. structure de base, garnitures d'arbre). À certains égards (p. ex. niveaux de vibrations maximum autorisés), la norme ISO 5199 est plus stricte que la norme ANSI B73.1.

En général, les pompes fabriquées conformément à la norme ISO 5199 satisfont ou dépassent les exigences de la norme ANSI B73.1 en matière de performances, de fiabilité, de facilité de maintenance et de longévité. Cependant, les pompes ISO 5199 ne peuvent pas remplacer directement les pompes ANSI B73.1 sans certaines adaptations des socles et des accouplements de moteur. En effet, la disposition des boulons de montage, les diamètres d'arbre et l'emplacement des tubulures d'aspiration/de refoulement sont différents, même pour des pompes de taille équivalente. Du fait de leurs zones d'origine respectives, de nombreuses pompes ANSI B73.1 ont été conçues pour recevoir des moteurs électriques asynchrones de 60 Hz, tandis que les pompes ISO 5199 ont été conçues pour des moteurs de 50 Hz. Toutefois, la plupart des fabricants de pompes ISO 5199 disposent de modèles 60 Hz. De plus, la popularité accrue des entraînements à vitesse variable rend cette distinction largement insignifiante.

Bien sûr, l'option la plus simple pour une entreprise nord-américaine serait de se pencher uniquement sur des produits respectant la norme ANSI, mais cela limiterait considérablement les choix. De nombreux produits certifiés ISO venant d'Europe, et plus précisément d'Allemagne, sont dotés de nouvelles technologies impressionnantes en matière d'efficacité énergétique qui pourraient ne pas être disponibles chez leurs homologues ANSI. Ce n'est pas un hasard si les produits conçus en Allemagne sont réputés pour leur qualité, leur rendement et leur longue durée de vie. Pourquoi ne pas au moins considérer une pompe ISO pour votre installation, même si ce n'est pas le choix le plus facile ?  Un produit ISO européen économe en énergie pourrait bien en valoir la peine.