Nouvelles pompes de réservoir avec hydraulique de pompes chimie normalisées

KSB étend son portefeuille de produits avec les pompes Estigia pour l’industrie chimique et pétrochimique. Les pompes immergées basse pression sont conçues pour une installation en milieu humide dans un réservoir fermé à la pression atmosphérique. Grâce à leur conception verticale, les pompes ont besoin de très peu de place.

New content item Les nouvelles pompes immergées verticales de type Estigia pour installation en réservoirs sous pression atmosphérique. (© KSB SE & Co. KGaA, Frankenthal)

En ce qui concerne la profondeur d’installation, il existe différentes longueurs allant d’un minimum de 852 mm à un maximum de 6402 mm. Pour chaque taille de pompe il est possible de sélectionner trois diamètres de canalisations de refoulement.

Pour une profondeur d’immersion de plus de 2400 mm, un dispositif spécial placé entre les sections de canalisation intermédiaires permet de réduire sensiblement les vibrations. Le couvercle de corps de pompe intègre un palier lisse lubrifié par le fluide pompé, en carbure de silicium de haute qualité, résistant à l’usure. Ceci confère à la pompe une durée de vie extrêmement longue et réduit la périodicité d’entretien.

L’ensemble de la pompe peut être facilement monté et démonté, car la plaque d’obturation intégrée sert en même temps de couvercle de réservoir. La pompe est disponible en fonte, en acier inoxydable ou en acier duplex. Les bagues d’usure, remplaçables, empêchent l’usure du corps de pompe et du rotor. La série de type Estigia se caractérise par un rendement élevé et un faible coût d'exploitation.

La pompe peut être fournie avec des paliers lubrifiés par le fluide, par un liquide externe ou à l’aide d’une pompe à graisse électrique. Une version en porte-à-faux, dite ‘cantilever’, est également disponible. Cette dernière est conforme à l’ISO 5199 et dispose d’un accouplement élastique et de roulements à rouleaux graissés en dehors du fluide.

La pompe est prévue pour des températures de fluide allant de -30 °C à +100 °C. L’entraînement peut être assuré par des moteurs électriques, régulés ou non, avec ou sans agrément ATEX.

Communiqués de presse

Plus dinformations