Panier

Country and language selection

International websites

Europe

Americas / Oceania

Africa and Middle East

Asia / Pacific

Un projet de défense des crues qui soutient aussi les producteurs canadiens de canneberges

Au Canada, la plus grande zone de production des « superfruits » se trouve sur l’île Lulu, où des pompes KSB sont à l’œuvre à la fois pour la récolte des canneberges et l’atténuation des inondations.

KSB submersible motor pumps support cranberry cultivation

Le projet : la station de pompage de Richmond pour la défense contre les crues au Canada

Les canneberges sont des arbrisseaux à rameaux rampants qui se plaisent particulièrement dans les zones marécageuses naturelles. Toutefois, il est erroné de penser que les canneberges poussent sous l’eau, même si l’on ne voit flotter que les fruits des plantes à la surface de l’eau des marais et des tourbières. Ce que l’on voit en fait constitue une étape de la récolte. Pour la récolte humide, les producteurs utilisent en effet des déversoirs (surnommés « batteurs à œufs ») pour créer des tourbillons d’eau qui détachent les fruits des plantes. Les canneberges flottent ensuite à la surface de l’eau où il est facile de les rassembler.

L’inondation est essentielle à la culture des canneberges. Les producteurs y ont recours pour protéger les plantes des vents glacés en hiver. Ils inondent aussi les bassins pour la récolte automnale lorsqu’il faut augmenter le niveau d’eau des marais et des tourbières.

Il est également important pour la culture des canneberges de maintenir un niveau d’eau suffisamment élevé dans les marais lors des hautes températures estivales. Les stations de pompage de Richmond ont donc une double fonction : protéger la ville contre les crues et aider les producteurs à disposer de conditions de culture idéales.

Le client : Richmonds Engineering and Public Works Department (département de l’ingénierie et des travaux public de Richmond) pour la défense contre les crues au Canada

Située en Colombie-Britannique, la ville canadienne de Richmond s’étend sur une superficie de 129,66 km² et compte 15 îles dans le delta du fleuve Fraser. En moyenne, elle ne se trouve qu’à un mètre au-dessus du niveau de la mer ; c’est pourquoi les inondations sont depuis longtemps une préoccupation majeure.

Les défis auxquels le département de l’ingénierie et des travaux publics de Richmond est confronté sont assez inhabituels puisque l’utilisation de l’espace urbain se divise entre des activités résidentielles, commerciales et agricoles.

Le département de l’ingénierie et des travaux publics doit donc donner satisfaction aux producteurs de canneberges tout en maintenant l’eau des canaux de drainage de l’île à un faible niveau. Un numéro d’équilibriste difficile qui combine irrigation, drainage et défense contre les crues et qui nécessite un large réseau de stations de pompage autour de l’île. Le programme de construction de digues actuellement en cours et la modernisation des stations de pompage existantes permettent d’éviter de graves inondations. Ces deux activités ont contribué au développement de l’industrie de la canneberge et à la hausse des rendements agricoles.

Le défi : des pompes pour l’agriculture et la défense contre les crues

La culture des canneberges est essentielle pour l’économie locale. C’est pourquoi il faut garantir la disponibilité de l’eau douce nécessaire à l’irrigation et au relevage du niveau d’eau dans les bassins de culture.

Implantées à des distances stratégiques autour de l’île Lulu, les stations de pompage sont mises en service en fonction des besoins. En hiver, le niveau des nappes phréatiques peut être très élevé, une situation qui s’aggrave encore lorsque des pluies violentes surviennent à marée haute.

La solution : l’installation de nouvelles stations de pompage et la modernisation des stations existantes à Richmond

La ville de Richmond exploite 41 stations de pompage d’un débit total de 85 000 litres par seconde. Un programme actuellement en cours prévoit la construction de nouvelles installations et la modernisation des anciennes stations de pompage. Les groupes motopompes submersibles de KSB sont le choix de prédilection de ce programme.

« Nous avons mis en œuvre les groupes motopompes submersibles de KSB pour la première fois il y a près de 12 ans. Elles ont fait preuve d’une grande fiabilité et d’une longue durée de vie. Nous avons peu d’immobilisations, leur maintenance est simple, le service client est de qualité et en plus, nos collaborateurs apprécient leur usage. »

Romeo Bicego, responsable Ingénierie d’assainissement et de drainage et Travaux publics.

28 pompes de la gamme Amacan ont été mises en service jusqu’à présent. D’autres groupes motopompes submersibles de ce type ont déjà été commandés, ce qui portera le nombre de pompes KSB à 37 groupes.

Station de pompage de Cambie Road et groupes motopompes submersibles KSB

La station de pompage primée de Cambie Road